vendredi, 23 mars 2018 14:47

Comment porter son l'alliance ?

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Comment porter son l'alliance ? Photo par Irina Kostenich sur Unsplash

En amour, le mariage est le symbole de l’engagement l’un pour l’autre, et le port de l’alliance en est une preuve !

Alors que pour certains, l’alliance représente le symbole incontournable de cette union pour la vie, pour d’autres, il fait l’objet de questions au sein du couple.

A quel doigt doit-on la porter ? Pour quelle raison faisons-nous cela ? Est-ce obligatoire de s’échanger des alliances lors de la cérémonie de mariage etc…

Concernant la cérémonie, tout va dépendre de votre culture et de vos croyances, mais sachez que si vous vous mariez uniquement civilement, il n’est pas obligatoire de s’échanger des alliances, il suffit simplement d’en avertir l’officiant.

Concernant le port de ce bijou, entre l’histoire et les tendances, nous vous avons démêlé l’essentiel :

Traditionnellement et dans la majorité des pays, l’alliance se porte à la main gauche.

La raison remonte à l’époque de l’Antiquité Grecque et Égyptienne où l’on disait que la veine de l'annulaire gauche, la "vena amoris", était la veine de l’amour, car la seule à mener directement au cœur...

Très mignonne qu’elle soit, cette hypothèse n’a aujourd’hui plus rien de vraiment exceptionnel, car nous savons depuis (et heureusement pour notre organisme), que c’est le cas d’autres veines !

Si aujourd’hui nous voyons toujours la plupart des jeunes mariés arborer avec fierté leurs alliances à l’annuaire gauche, ce n’est en fait pas toujours le cas.

En effet, aussi vieille soit-elle, cette tradition n’est pas répandue dans tous les pays et toutes les croyances. Certaines nations comme l’Espagne, la Grèce, la Pologne, la Norvège ou bien encore l’Autriche, préfèrent porter leur alliance à l’annuaire droit. C’est aussi le cas chez des protestants.

D’après les bijoutiers, c’est d’ailleurs assez commun que certaines personnes, notamment les hommes, refusent de porter une alliance prétextant une gêne. Pour d’autres, c’est pour une raison d’hygiène ou encore de sécurité dans leur métier.

Toujours est-il que peu importe la raison, si pour vous l’alliance ne rime pas avec annuaire et anneau, sachez qu’il existe plusieurs alternatives.


L’alliance bijou :


la plus répandue est de la porter comme bijou, mais sur une autre partie du corps. Vous l’avez sûrement déjà vue sur des personnes autour de leur coup au bout d'une chaîne. C’est une solution assez fréquente pour pouvoir la porter au quotidien sans pour autant l’avoir au doigt.


L'alliance bracelet :


Dans le même esprit, il existe l’alternative de l’alliance bracelet, un anneau entrelacé d’un joli cordon de couleur qui rappelle vivement le célèbre bracelet menottes de ces dernières années, symbole des liens amoureux.


L’alliance tattoo :


Quand à tous ceux qui ont vraiment leur partenaire dans la peau, la dernière tendance tatouage est faite pour vous !

On le constate à l’annuaire, mais aussi sur d’autres parties du corps.

Les avantages de cette alternative sont, qu’elle est plus confortable qu’un bijoux (au port et non lors de la confection bien évidement), et que celle-ci est imperdable ! Cependant, c’est aussi valable dans l’autre sens…Bien que nous ne vous le souhaitons pas, elle est aussi plus difficile à retirer en cas de tempête dans votre couple.


L’alliance Piercing :


Dans les façons originales de détourner la traditionnelle alliance, la dernière en date est l’alliance piercing ou implant. On l’appelle sur la toile le piercing d’engagement.

Il peut s’agir d’un piercing classique, mais aussi d’un implant composé d’une petite plaque en métal que l’on pose sous la peau et d’un petit brillant visible à la surface.

L’avantage de cette tendance est que tout comme le tattoo, il est difficile de le perdre et le côté sympa, c’est que vous pouvez changer de brillant selon vos envies et vos couleurs du moment.

Nous tenons quand même à souligner que ce genre de pratique se fait chez un professionnel avéré et que c’est toute de même à surveiller de prêt pour éviter toute infection ou autre complication, car à l’instar de l’alliance classique, on se l’accroche tout autant dans les vêtements !

 

 
Lu 589 fois Dernière modification le vendredi, 13 juillet 2018 15:12

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.